AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 Cold Dead End ❥ Bart


Messages : 64
Points : 92
Date d'inscription : 10/04/2016
avatar
Taylor Danvers
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 24 Avr - 16:16



Cold Dead End
Bart & Taylor





-Maintenant !!!

Sautant ainsi du second étage se faisant aider par ses chaines, Taylor avait pu atterrir dans la rue. La foule était en alerte, le feu remplissait les lieux. Taylor avait un sourire carnassier, ricanant doucement, son regard vira au rouge écarlate avec les flammes qu’elle regardait. Taylor était bien plus qu’heureuse d’avoir mis tout le monde en alerte au centre ville. Il faisait nuit,  et il semblerait difficile de pouvoir la remarquer, mais pourtant, un des policiers avait pu le faire et très vite, elle se fit poursuivre par plusieurs membres des forces de l’ordre.

Qu’est ce qu’il lui était passé par la tête ? Personne ne le sait. Taylor paraissait comme une jeune fille qui comprenait ce qu’était la vie, pourtant, elle n’avait vu que les mauvais cotes de celle ci. Tay le savait bien, elle ne pouvait plus revenir en arrière, elle ne pouvait plus fuir ce qu’elle était devenue et jamais...Jamais elle ne se fera à l’idée de devoir se soumettre aux ordres qu’on lui imposait. Elle savait qu’elle ne pouvait pas rester en place, ne pas faire voir aux autres de quoi elle était capable. Elle aimait se foutre de la gueule de ces êtres qui se faisaient passer pour des « justiciers ». Son côté obscur était en éveille et elle ne pourrait pas le contrôler. Aidez-moi... Voila ce que son âme interne se disait chaque jour... Sortez-moi de cet enfer ! Je ne veux pas rester un monstre !

Taylor n’avait pas d’armes pour le moment, elle se contentait de courir dans les rues d’Yllia, derrière elle, des policiers à pieds ainsi que plusieurs voitures. Peur ? Non...Elle n’avait peur de rien. Elle riait même, elle aimait voir combien ils étaient des incapables. Matérialisant ses chaines, elle avait pu sauter plusieurs murs, les semant, mais toujours, les autres réussissaient à la suivre. Au final, son parcourt s’arrêta, haletant alors qu’elle se faisait entourait par quelques policiers, environ quatre. Sortant ainsi son revolver, un Magnum, de sa main droite, des dagues étaient déjà disposer dans sa main gauche, tuant ainsi deux policiers, alors que les deux autres étaient restés sur place, tendant leur arme vers la jeune demoiselle, ayant mis une sorte cagoule écharpe, sa bouche et son nez invisible aux autres ainsi que ses cheveux. Vu ainsi, on pourrait voir que c’était un garçon, pourtant, ses formes aidaient bien a voir que c’était bel et bien une jeune femme, responsable de cela.

Taylor se demanda si elle devait achever les autres, pourtant le temps n’étaient pas en sa faveur : les voitures allaient l'entourer. Elle était d’une certaine manière piégée.


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia
Modifié par Taylor Danvers sur Sparkle


Messages : 120
Points : 107
Date d'inscription : 20/04/2016
avatar
Bartolomeo Kalf
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 24 Avr - 17:48



BART X TAY

En fait, si quelqu'un suivait Bart 24h sur 24, cette personne se rendrait rapidement compte que le blondinet passait très peu de temps chez lui. Squattant un peu chez les Zélos où il confectionnait les explosifs qu'il ne pouvait lui même générer, il passait du reste une grande majorité de son temps à zoner dans les rues d'Yllia. À la recherche de bâtiments à faire sauter, de catastrophes à provoquer ou encore de sa soeur. Enfin, il n'allait pas la voir en personne, il avait arrêté depuis quelques temps. Il l'espionnait plutôt. Quand elle sortait de l'université pour prendre un café avec son groupe d'amis, Bart n'était pas loin. Il se demandait comment était la vie de son aînée. Un truc paisible, serein. Elle n'avait plus à se soucier de rien, puisqu'elle n'en avait cure. Et lui la regardait vivre, nostalgique.
Quand il ne stalkais pas sa frangine, Bart se laissait porter par les mouvements, se baladant d'une rue à une autre, en cherchant un évènement distrayant, une catastrophe provoquée par autrui. Il restait tard, parfois s'arrêtait pour boire, draguer lourdement.
Ce soir là, son regard fut captivé par les flammes qui s'élevaient dans le ciel. alors il s'élançait à travers les rues pour en découvrir la source. Était ce un accident, ou bien un incendie criminel ? Il devait le savoir. Alors il se dirigeait dans cette direction là, à visage découvert, pour ne pas attirer l'attention parmi les badauds. Sauf qu'en chemin, il entendait les sirènes de flics. Par réflexe, il se plaquait contre un mur, et attendait qu'elles passent. Il y en avait en voitures, mais également à pieds qui coursaient une ombre. Assez familière l'ombre. Était ce un Zélos qui venait de déclencher l'incendie ? D'accord, mais dans ce cas, il aurait pu se mouvoir plus discrètement.
Bart se grattait les cheveux en réfléchissant. Zélos ou pas, ce fauteur de trouble avait foutu un sacré bordel, donc c'était un ami. Les ennemis s'opposaient aux gens comme eux. Très manichéen certes, mais Bart réfléchissait de la sorte. Alors lui aussi s'élançait à leurs poursuites. Un Zélos qui suit des flics, un comble. Il remontait par prudence son masque et rabattait sa capuche sur son crâne. Il empruntait des petites rues parallèles pour ne pas se faire choper, et puis pour gagner du temps. Il faisait en même temps l'inventaire de son sac à dos. Il devait lui rester quelques bâtons de dynamites rudimentaire, quelques pétards inoffensifs et des fumigènes de différentes couleurs. Il devait avoir du rouge, du orange, du vert certainement.

Enfin, il semblait les rattraper. Il avait maintenant deux choix. L'ombre était acculée, et avait flinguée deux policiers. D'ailleurs cette capacité à faire apparaître des armes identifiait clairement Taylor. Il était partagé, mais il devait agir vite. Parce que même s'il n'aimait pas les flics, il y avait d'autres moyens de faire que de les abattre. Enfin. Il n'allait pas abandonner Taylor à ce moment là, puisque son arrestation lui serait fatale. Rapidement, il récupérait ses fumigènes oranges, qu'il balançait devant sa camarade, ainsi que quelques inoffensifs pétards, histoire de faire du bruit, et de les couvrir. Ça avait son effet la surprise, et il se lançait à travers la fumée, attrapant par le bras Taylor et l'emmenant dans une ruelle opposée à celle dont il provenait, en essayant de faire le moins de bruit possible.



 

dawa:
 
Messages : 64
Points : 92
Date d'inscription : 10/04/2016
avatar
Taylor Danvers
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 24 Avr - 19:12



Cold Dead End
Bart & Taylor





Taylor était presque entourée. Elle serra le poignet de ses Magnums puis finit par tendre ceux ci vers ses cibles. Les sirènes ne s’arrêtèrent pas, leur bruit alertait les habitants à des kilomètres. Taylor n’avait pas du tout froid aux yeux. Les deux agents qu’elle avait abattus, elle l’avait fait sans hésiter. Elle pensait qu’ils étaient en quelque sorte responsable de ce qui se passait, qu’ils aidaient les autres à contrôler ce système qu’elle désirait détruire. Une, deux secondes passèrent. Taylor les regardait toujours avec ce regard glacé, ses yeux ne quittant pas les leurs. Elle n’allait pas tarder à tirer lorsque quelque chose se passa. Quelque chose qu’elle n’avait pas prévu.

De la fumée ? Mais ce n’était pas n’importe quelle fumée. Une fumée colorée commença à remplir cette ruelle, alors que son regard se porta sur leur silhouette... BART ! Il n’y avait que lui qui pouvait faire ce genre de chose et elle savait bien qu’il n’était pas loin. Elle laissa alors tomber ses Magnums qui disparaissaient en éclats sur le sol, son bras maintenant pris par la main d’une personne qu’elle connaissait déjà. Elle se laissa alors emporter, les autres ne savaient pas ce qui se passait et lorsque ces deux cons avaient enfin voulu un mouvement, ils avaient bien vite compris que la jeune femme avait disparu.

Etant maintenant dans une ruelle tranquille, ce geste avait fait en sorte de découvrir son visage, l’écharpe tomba ainsi sur ses épaules, ses cheveux verts se firent voir, ses yeux regardant ceux du jeune homme.

-Je pouvais me débrouiller seule

Elle ne changera jamais. Elle n’allait surement pas le remercier aussi facilement, mais au fond, elle était bien contente de le voir. Elle savait que le sang allait encore plus couler s’il ne s’en était pas mêler. Elle lui fit donc lâcher son bras, d’un simple geste. La ruelle paraissait calme, mais pourtant elle savait qu’ils avaient toujours une chance de se faire poursuivre et elle ne voulait pas le faire mêler à ses propres bêtises et en subir les conséquences. C’est alors qu’en regardant plus haut, elle pu voir qu’ils étaient près d’un bâtiment abandonner.

-J’espère que tu n’as pas peur de l’hauteur

Elle pris ainsi à son tour, passant une de ses chaines par la fenêtre du bâtiment, les faisant monter à l’étage, et de là, ils avaient accès au toit. Au moins maintenant, ils étaient en quelque sorte tranquille.

-Tu ne peux t’empêcher de te mêler des affaires des autres hein ?

Elle eut un léger sourire assez taquin. Elle voulait surtout le remercier de sa propre manière. Elle soupira un bon coup, puis sentis qu’ici l’odeur n’était pas de la rose. Elle ne savait pas à quoi cet endroit avait bien pu servir, mais ce qui était sûr, c’est que l’odeur lui donnait de la nausée. Elle regarda un peu la pièce, puis posa ses mains derrière sa tête.

-Je ne sais pas pour toi, mais je me dis qu’on peut toujours faire quelque chose maintenant que les flics sont regroupés. De plus, nous avons une avance sur eux, on peut les voir de là haut, mais eux non.

Son regard était plein de malices, mais elle ne savait pas si son partenaire allait être d’accord après ce qu’il avait vu. Tay ne savait pas s’il avait vu la scène où elle abattait les deux flics, mais au moins, il savait qu’elle était sérieuse.


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia
Modifié par Taylor Danvers sur Sparkle


Messages : 120
Points : 107
Date d'inscription : 20/04/2016
avatar
Bartolomeo Kalf
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 24 Avr - 22:20



BART X TAY

Bart avait rejoint Zélos pour diverses raisons. La volonté de renverser l'ordre établi, l'indépendance qu'ils lui offraient, le QG, l'affrontement avec Cronos. Mais certainement pas pour obtenir un permis de tuer. Du moins, pas des innocents périphériques. Parce qu'en plus de décrédibiliser leur mouvement, c'était s'attirer la défaveur du peuple. Et ils auraient beau mener une lutte au nom d'une cause relativement juste, s'ils n'étaient pas suivis par le peuple, autant abandonner immédiatement. Alors ils faisaient des attentats, ils faisaient peur. Mais dans sa tête, Bart ne pouvait concevoir qu'on puisse prendre inutilement la vie de n'importe qui. Peut être que son enfance facile lui avait inculquée cette idée là. À moitié bisounours le garçon. Le pire c'est qu'il avait déjà tué. Mais ça c'est une autre histoire. Lui préférait adhérer à la théorie de Nobel, l'inventeur de la dynamite. Ouais parce qu'à la base, la dynamite était utilisée pour faire exploser des roches, des bâtiments désaffectés. Et quand son invention a été utilisée pour tuer, il en a été le premier profondément touché. D'ailleurs, c'est pour cette raison qu'il a inventé le prix Nobel de la paix. Pour récompenser ceux qui n'utilisaient pas son invention de malheur.
Ainsi Bart n'avait aucun scrupule à faire voler en éclat des constructions, des symboles de ce présent devenu passé dont on doit faire table rase. Mais il haïssait l'idée de confisquer la vie de celui qui ne l'a pas demandé. Parce que cette personne aurait pu faire partie intégrante du demain dont Bart rêve. Il avait hésité à venir en aide à Taylor, parce qu'elle avait fait couler le sang inutilement. Il s'en voulait d'un autre côté, parce qu'il aurait pu intervenir plus vite. M'enfin, il n'était pas l'un de ces justiciers. Il était artificier. Un connard d'artificier sans scrupule.

Tu ne peux t’empêcher de te mêler des affaires des autres hein ?

Et toi tu peux pas t'empêcher de faire des conneries sans t'attirer d'ennuis ? J'aurais dû te laisser dans ta mouise tiens.

Elle les avait emmené sur un toit grâce à son pouvoir, et c'était une grosse connerie. Parce que même s'ils les voyaient, ils se mettaient relativement en évidence, et la descente serait compliquée à entreprendre, d'autant plus s'ils étaient repérés. Tsss, il aurait dû rester sagement dans son coin et la laisser se débrouiller, il allait s'attirer des ennuis. Il en avait déjà assez.

Bon gamine, il nous faut un plan. Parce que ton toit est bien mignon, mais autant tirer une fusée éclairante maintenant et leur préparer un café en attendant qu'ils grimpent. Il lui assenait une pichenette sur le front Et tu m'expliques pourquoi t'en as flingué deux ? T'aggraves ton cas un peu beaucoup.

Il soupirait et s'accroupissait, parce qu'avec ses presque 2m, autant secouer un drapeau en criant, il était très facilement repérable. Il rabattait sa capuche et attrapait son sac pour farfouiller. Il lui restait très exactement deux dynamites et trois fumigènes de couleur. Il reconnaissait tout de même l'avantage du toit : Il lui suffisait de balancer un bâton explosif d'un côté et se barrer de l'autre. Le soucis, c'est que son bâton de dynamite pouvait tomber sur la tronche de quelqu'un.

Tu devrais te couvrir, au cas où. Regardes par où on pourrait se tirer, je regardes où je pourrais faire diversion.

En sautillant à moitié accroupi -ce qui devait être remarquablement drôle à observer- il faisait le tour du toit pour débusquer une ruelle tranquille. Il commençait un peu à s'énerver. Ça allait rapidement l'agacer cette histoire.



 

dawa:
 
Messages : 64
Points : 92
Date d'inscription : 10/04/2016
avatar
Taylor Danvers
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 25 Avr - 19:33



Cold Dead End
Bart & Taylor





Taylor avait pu s’en tirer grâce à l’aide de Bart, une épine enlevée du pied, mais ce qu’elle n’avait pas pensé c’était que Bart était bien plus long qu’elle, et même si elle ne pouvait pas être vue du toit, lui au contraire, il pouvait très bien être repérable. Elle regarda le ciel qui s’assombri de plus en plus a cause des nuages qui commencèrent à se former. Elle se pinça les lèvres tout en l’écoutant lui dire qu’il aurait bien dû la laisser dans sa mouise. Lorsqu’il se retourna, elle arqua un sourcil et lui fit un bon gros doigt d’honneur tout en tirant sa joue, tout ca sans qu’il ne s’en aperçoive.

La jeune femme posa ses bras sur ses hanches et regarda de nouveau le jeune blond qui commençait à être sur les nerfs. Elle ne comprenait pas vraiment qu’est ce qu’il lui passait par la tête, mais elle secoua doucement la sienne.

-Je ne vois pas pourquoi tu te mets dans tout tes états, au moins de là on a moins de chance de se faire attraper. Ils font leur recherche dans les rues, et ils n’allaient certainement pas en laisser une sans inspection.

Elle soupira un petit instant, avant d’hausser les sourcils tout en le regardant, lui demandant pourquoi elle avait flingué ces deux types. Ainsi pour lui elle aggravait son cas ?... Elle en riait presque. Il est vrai qu’elle était une Zélos et pour elle, un Zélos était bien plus qu’une zone, qu’un groupe de personnes. Elle faisait ce que bon lui semble et pour le moment, elle n’allait pas changer ses méthodes.

-Aggraver mon cas ? Je pensais que tu savais déjà que mon cas était grave. De plus, un de plus ou un de moins qu’est ce que ca change ? Je déteste ces gens là et même devant une fille, ils n’ont rien pu faire. Peut être que si tu m’avais laissé seule, je serais maintenant en prison, mais qu’est ce que cela change ?... Nous vivons déjà dans une prison.

Taylor passa ses mains dans ses cheveux verts, puis se couvrit de nouveau. Elle posa son écharpe cagoule de nouveau autour de sa tête et sur sa bouche et son nez, ne pouvant plus voir maintenant que ses yeux. Un vrai petit ninja ainsi. De plus, la nuit était son élément, elle préférait bien plus se promener le soir que durant la journée avec une chaleur étouffante. Taylor regarda alors Bart qui lui proposait de voir par où ils pourraient se tirer. Il se contentera de faire une diversion pour qu’ils puissent fuir. Elle hocha alors la tête, puis se retourna pour voir par quelle direction ils pourraient s’en aller. Pour le moment, les policiers étaient partout dans les ruelles. La jeune demoiselle soupira légèrement de nouveau.

-C’est difficile d’établir un plan pour s’enfuir, il y a des flics partout...

Elle continue de regarder, puis vit qu’ils pourraient bien s’enfuir par le côté Sud. Elle fit signe alors à Bart de s’approcher, s’il le pouvait.

-Tu vois là ?

Dit-elle en pointant du doigt le lieu

-Je crois que si ton intervention marche, on pourrait fuir par là.  



Code par Nyan-cat sur Never-Utopia
Modifié par Taylor Danvers sur Sparkle


Messages : 120
Points : 107
Date d'inscription : 20/04/2016
avatar
Bartolomeo Kalf
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 28 Avr - 22:01



BART X TAY

Aux déclarations de Taylor, Bart préférait ne pas renchérir, il explosait aussi rapidement que ses jouets quand la poudre de l'énervement brûlait de la sorte. Il détestait ce genre de discours. Un de plus, un de moins. Il détestait les qu'est-ce que ça change aux relents fatalistes exaspérants. Il haïssait ce pessimisme de l'auto enfermement. Oh, il en avait conscience. Qu'ils étaient nés pieds et poings liés à ce système de merde. Qu'ils avaient grandi les muscles engourdis par les barreaux. Qu'ils n'étaient que des cobayes. Mais à quoi bon se lamenter de la sorte, pourquoi continuer à pleurer contre le fer, alors qu'ils peuvent l'user et finir par le briser ?
Qu'importe. Il lui servirait de son discours moraliste plus calmement au QG. Il n'allait pas s'énerver présentement, il serait capable de la laisser toute seule. Honnêtement, il se foutait royalement des flics. Parce que pour le moment, ils n'avaient jamais réussi à l'attraper. Ça lui plaisait, cette impression d'insaisissable, de liberté quasi inconditionnée. Et puis inconsciemment il savait pertinemment qu'un jour une explosion lui brûlerait les ailes. Que s'il ne trépassait pas en s'éparpillant physiquement et de façon très gore, ce serait par la voie de secours, les poignets menottés et les mains protégées. Tant mieux tant pis. À ce moment là, il serait très certainement trop vieux pour ces conneries.

Elle le rappelait à la réalité en lui montrant une zone au Sud. De prime abord, c'était idiot, puisqu'il leur fallait se rendre au QG des Zélos, au Nord. Mais en y réfléchissant bien, c'était tout sauf stupide, puisqu'ils indiqueraient une mauvaise position aux flics, qui n'iraient pas leur casser les pieds immédiatement. Il souriait et levait son pouce pour lui dire qu'il adhérait avec le plan. Puis il allait dans la direction opposée, jetait un coup d'oeil rapide aux alentours, avant de dénicher une ruelle à peu près vide de passage. Inspirant rapidement, il chopait une dynamite dans son sac, allumait la mèche et la balançait dans le vide. Puis il rampait à quatre pattes dans la direction opposée, son coeur manquant un battement quand sa tendre explosait. Aux cris qui retentissaient alors, il captait que la rue devait avoir attiré toutes les attentions. Attendant quelques secondes encore, il se relevait complètement, courrait vers Taylor, lui attrapait la main et l'emmenait à sa suite.

On retourne le plus vite au sol d'accord ? On disparaîtra plus rapidement des radars !



 

dawa:
 
Messages : 64
Points : 92
Date d'inscription : 10/04/2016
avatar
Taylor Danvers
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 29 Avr - 20:04



Cold Dead End
Bart & Taylor





Il est vrai que Taylor avait une vie en désordre, pleine de problèmes et elle même ne savait comment gérer tout ce qui se passait. On pouvait voir une jeune femme forte, qui ne voulait qu’au final son propre bien être, mais au fond elle en était le contraire. Elle s’était battit cette personnalité, elle ne voulait plus que les autres marchent sur elle, et aujourd’hui c’est elle qui marchait sur les autres. Elle avait tout ce qu’elle voulait, sauf la paix.

Tout se passait pour le moment bien pour les deux Zelos. Les policiers ne se doutaient pas de leur position et c’est ce que la jeune femme voulait. Pour le moment ils avaient besoin d’un plan et Taylor avait une petite idée. Ayant vu un quartier désert, ils pourraient fuir par là, les autres n’y verraient rien et elle savait que Bart pourra réussir à les distraire suffisamment longtemps pour cela. Ainsi, une fois qu’elle a pu indiquer le lieu a Bart, celui-ci se dirigea vers la direction opposée. Tay prit le temps de fabriquer des chaines qui les aidera à descendre, mais elle espérait que Bart n’avait pas de problème avec l’altitude.

La jeune femme pouvait maintenant entendre les cris créer par les habitants et les sirènes se remettent à fonctionner. Un large sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme, satisfaite pour le moment par ce qu’elle venait de créer. Elle savait que Bart n’approuvait pas entièrement ses méthodes, mais pour le moment, ils s’en étaient tirer. Une fois qu’elle fut à la taille du blond, elle le regarda en souriant.

-J’espère que tu n’as rien contre la descente

Ainsi, elle forma des chaines autour de leur taille. L’opération était simple, cela se passera comme de l’escalade, mais la descente était encore plus facile. Elle descendit en premier juste pour prouver a Bart que tout ceci était fiable, et cela était. Elle descendit ainsi, et une fois tous les deux au sol, les chaines disparurent. Ils étaient libres de partir. Tay couru alors aussi loin qu’ils le pouvaient pour le moment, mais elle connaissait un raccourci pour qu’ils atterrissent a leur zone sans danger, il allait lui faire de nouveau confiance.

-Arrête de faire cette tête !! C’était drôle non ?

Elle riait un peu, puis lui indiqua brièvement le chemin à suivre, le tout étant dans sa tête, juste pour lui dire là où ils allaient. Taylor savait qu’ils n’avaient pour le moment que ce chemin à suivre, de plus ils étaient loin des sirènes, de la foule et des flics.

-Tu vois, il n’y avait rien à craindre.

Elle leva les épaules, puis commence à marcher tranquillement dans les ruelles abandonnées à cette heure de la nuit. La lune éclairait leur mouvement, bien qu’il fasse assez noir.


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia
Modifié par Taylor Danvers sur Sparkle


Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: