AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 Do you judge a book by its cover ? - Giselle H. Ginack.


avatarInvité

Jeu 28 Avr - 19:41


Giselle H. Ginack
nom : Ginack.
prénom : Giselle Héléanore.
surnom : Gis' ou Elle.
genre : Tout ce qu'il y a de plus féminin.
âge : 20 ans, même si on dirait qu'elle en a 14.
activité/hobby : La lecture et les paris.
métier : Stratège première des Cronos & Propriétaire du Casino Principal.
groupe : Cronos -et pas Chronos par pitié-
orientation : Hétérosexuelle à 100%.
statut civil : Célibataire et fière.

me, myself & I
POUVOIR :

M é t a m o r p h e.


C'est pas encore parfait, c'est pas totalement ce qu'elle attendait et cela ne le sera jamais. Vous avez déjà entendu parler des hybrides ? Ces gens qui arrivent à faire abnégation de leur corps humain pour faire paraître un animal ?

Bah c'est pas du tout pareil.

Être métamorphe c'est tout un art, il faut de l'entraînement et c'est pas du vol. Ah oui, parce qu'être métamorphe consiste en défaire son apparence pour en prendre une autre. Une connue, une inventée.

Y'a plusieurs conditions, si elle veut prendre l'apparence de quelqu'un d'autre faut qu'elle l'aie déjà vu, en photo ou en vidéo, mais sinon ça marchera pas et son imagination reprendra le dessus. Et bien même, ce n'est pas de la copie a proprement parler, c'est une ressemblance, y'a toujours un truc qui correspond pas : un grain de beauté, un centimètre en plus ou encore des lèvres légèrement déformées.

Toutefois soyons d'accord, ce n'est pas, je le répète du vol. La blonde ne peut pas voler le caractère, la voix, les souvenirs ou le pouvoir de l'autre. C'est juste une façade.

Le truc à donner ? Tout se paye dans la vie et Giselle le sait, disons qu'utiliser le pouvoir coûte de l'énergie. Modifier sa composition cellulaire n'est pas vraiment sans conséquences vous voyez. Alors, vous vous demandez pourquoi Giselle paraît si jeune ? Une des conséquences. Une autre ? Il lui arrive de perdre la mémoire à la suite de son expérience, pendant quelques jours, quelques mois, quelques années.

Et elle continuera de l'utiliser jusqu'à ce qu'il finisse par la tuer.

 
CARACTÈRE :

Giselle, petite blonde dont on s’attendrirait au premier regard. L’image de l’insouciance de la jeunesse, du rêve enfantin, en bref c’est le genre de fille qui fait dire « Quelle est mignonne ». Mais, elle a quel âge déjà ? Vingt et un ans, ça change tout, n’est-ce pas ?

Giselle n’est qu’une jeune femme qui a du tact, elle sait ce qu’elle fait et quand le faire. Ses lèvres pourpres ne mâchent pas les mots qui en sortent, ils sont incontrôlés et spontanés et souvent vrais.
De plus, les paroles passent souvent bien et on l’écoute, elle parle d’une manière telle qu’elle pourrait envoûté une assemblée.

Si c’est comme ça, la raison vient de son cerveau, entraîné jour et nuit, apprenant de nombreuses choses pour au final être totalement surexploité, être la meilleure. Une encyclopédie ambulante, bonne mathématicienne et informaticienne, elle connait tout sur tout et ne peut s’empêcher de mettre son grain de sel où elle peut.

Cet air supérieur, ces yeux froids ? Vous ne rêvez pas, Giselle sait qu’elle est bien plus puissante que la plupart de ces bouffons sur terre. Giselle est une princesse, voire une Reine. Ouais, une Reine qui n’en fait qu’à sa tête, s’amuse à manipuler par sa voix enjôleuse pour jouer. Avoir ce qu’elle veut.

Et que veut-elle ? Beaucoup, c’est une jalouse née, elle en souhaite toujours plus. Plus qu’eux. Pour être au sommet. C’est une facette plutôt triste, surtout quand on sait qu’elle a développé à cause de ça, une addiction à tout ce qui touche à la luxure, si vous voyez ce que je veux dire…

Quelqu’un refuse de lui obéir ? Mauvais. Pour lui, par pour elle. Elle est exigeante et capricieuse, et pour ça vous en payerez le prix cher, mieux vaut ne pas être sur son chemin quand elle est dans cet état. Elle n’hésitera pas. A vous en mettre une, vous dire ce qu’elle pense et ce sera de pire en pire. On prie pour vous.

Qu’est-ce qui à pousser, au fond, Giselle a rejoindre les Cronos ? Il serait dommage de tout dévoilé maintenant, mais on sait que le pouvoir amène l’argent, non ?

Une dernière chose : elle aime les cookies.

Franche_ Intelligente_ Eloquente_ Orgueilleuse_ Manipulatrice_  Envieuse_ Colérique_ Avare _ Aime les cookies.
HISTOIRE

« Si vous connaissiez le Temps aussi bien que moi…» Il lisait d’une voix douce tandis que la blonde s’endormait doucement sur son lit, le pouce entre les lèvres et les paupières lourdes. « …vous ne parleriez pas de le gaspiller. On ne gaspille pas quelqu’un. ».

Le livre claqua entre ses mains d’adolescent et il déposa un simple baiser sur le front de la gamine, âgée de quatre ans, la borda et s’en alla. Il avait au fond eu raison de l'accueillir chez lui, au sein de cet ancien manoir entièrement rénové. Elle était si fragile, si délicate. Une vraie poupée de porcelaine.

_________

« Rhett ! Braith ! Pourquoi les roses sont toutes blanches ? ». Une main dans celle de son modèle, Rhett, et de son deuxième frère, Braith, elle se balançait une pied en avant, un pied en arrière et riait de bon coeur. Le jardin qu'ils entretenaient depuis quelques années déjà sentait agréablement bon, et les fleurs y étaient colorées, douces à l'exception des roses blanches qui paraissaient dénaturées. Giselle s'arrêta devant celles-ci et en pris une entre les mains. « Je peux en prendre, dis Rhett, je peux ? ». Il ne l'écoutait pas et Braith répondit à sa place, lui disant de les laisser en plan où elle étaient, parce qu'elles ne lui avaient rien fait. La blondinette regarda alors ses mains où quelques épines s'étaient plantées, admira le sang, des étoiles dans les yeux et reposa ses mains sur les pétales de rose. « IDIOTE. ». Braith l'attrapa par les bras, la tirant en arrière pour qu'elle cesse de tâcher de son sérum chaque pétale, chaque par de pureté de ce jardin. Au même moment, les yeux foudroyants de Rhett s'arrêtèrent sur les tâches carmin sur les pétales purs, alors elle commença à pleurer et s'enfuit en courant dans la direction opposée aux deux hommes.

_________

Ils avaient beau être jeunes, les deux garçons se différenciaient déjà. Elle voyait en Rhett son modèle, celui à suivre tandis que Braith cherchait toujours à trop en faire avec elle, ce qu'elle ne comprenait pas. Giselle vivait dans ce manoir d'ivoire, les meubles, les murs et les lustres reflétaient la lumière, un endroit à rendre tout vivant mort, à donner le noir comme blanc. Un monde parallèle. Elle le savait, dès qu'elle regardait par la fenêtre, au-delà du jardin il y avait un monde plus sombre, sinistre. Et il lui faisait peur.  

« Braith, tu penses qu'il y a des gens là-bas ? ». Toute sa vie elle l'avait passée seule, jusqu'au jour où elle croisait leur chemin, pour Giselle tout n'était qu'un amas de cendres et de poussières où des âmes avaient failli.  « Si seulement il était possible de t'y emmener, je te ferai découvrir le monde.». Les paroles sonnaient comme un aveu, l'aveu qu'elle soit destinée à vivre ici pour toujours, telle une enfant à qui on voulait apprendre le monde d'une façon stricte et rigoureuse, sans libre-arbitre. Les boucles blondes se mêlaient à l'air du soir, Braith posa sa main sur sa tête et il repartit dans l'enceinte du manoir.

Elle n'avait que neuf ans.

_________

Elle courrait, un bout de la robe dans ses mains, dévalant les escaliers à toute vitesse, les joues empourprées et les lèvres acerbes. Qu'est-ce que cela fait, de se sentir abandonner ? C'est comme un poignard en plein dans le coeur. Ça fait mal.
« OU EST-IL ? » Ses boucles blondes rebondissaient au son de sa voix, ses yeux plein de larme et son modèle, en face d'elle, abordait une tenue obscure. « IL EST PARTI C'EST ÇA ? » Il acquiesça d'un signe léger de tête et se tourna, tapant les talonnettes sur le marbre au sol. « Pourquoi ? POURQUOI. Il ne m'aimait plus assez c'est ça ? ».
Rhett n'éprouvait jamais de sentiment directement, il était d'apparence froide et tyrannique, elle ne pouvait jamais rien lui demandé. Elle n'était au fond, pas prête à vivre uniquement en sa présence, elle avait besoin de cette once de bonne humeur que son deuxième frère lui procurait.

Mais il était parti.
Pour de bon.
Braith avait décidé de prendre un autre chemin.
Giselle s'effondra sur le sol, seule dans le hall, livrée à elle-même.
_________

Depuis son départ, l'ennui la rongeait du matin au soir, elle se sentait prisonnière d'un fardeau qui n'était pas là auparavant. L'extérieur était toujours effrayant, elle y voyait des espèces hors normes du haut de ses seize ans. Au fond, c'était comme être au service d'un Roi capricieux, un Roi qui avait toujours caché son jeu.
Quoi de mieux que d'apprendre pour fuir l'ennemi qu'est l'ennui ? Rien. Elle passait ses journées et ses nuits dans la bibliothèques où les étagères recelaient des bouquins sur toutes les époques, sur tous les savoirs. Elle connaissait tout, elle les avait lus au moins deux fois chacun. Une machine. Une encyclopédie vivante.

« Echec.. Et Mat. ». Il grogna une fois de plus et se leva, quittant l'échiquier avec grâce. « Tu t'affaiblis Rhett, tu as peur que je parte aussi c'est ça ? ». Il restait muet, elle le savait, elle savait tout. Il y avait, depuis son départ, une atmosphère pesante dans tout ce qui les reliait, un malaise perceptible et inévitable qu'elle tentait d'enlever, en vain.

_________

Comme elle l'avait prédit, les années qui suivirent s'accompagnèrent de présents en tout genre, de l'argent, des bijoux, de l'or et de plus en plus de pouvoir envers Rhett. Entre autre, il lui offrit le principal Casino de la ville, hérité de ses parents, dont la disparition avait toujours été un mystère.

Les deux âmes arrivèrent de par derrière un rideau opaque, il le souleva et présenta l'établissement à la blonde.
« Je pense que cela saura te satisfaire.». Les yeux ébahis devant des murs sobres, contrastant merveilleusement avec les tables vertes rangées par catégories, les machines dorées distribuant des sons fantaisistes et la foule grouillant comme dans une fourmilière. « C'est... du temps gâcher». Elle soupira et fit demi-tour, soudain la poigne de Rhett l'arrêta et il lui sourit. « Si vous connaissiez le Temps aussi bien que moi…vous ne parleriez pas de le gaspiller. On ne gaspille pas quelqu’un. ». Le clin d'oeil qui suivit la fit automatiquement sourire, sans qu'elle ne se souvienne trop pourquoi, et pourtant cela dissipa le mal qui s'était abattu sur eux depuis bien trop longtemps.

_________

Il y avait cette histoire de camp. Une chose un peu complexe qu'elle appréhendait et dont elle ne comprenait pas le but.
Néanmoins, avoir du pouvoir, c'était bon, si bon qu'elle comprenait maintenant en quoi il était important de faire le bon choix.

Les Cronos. Ces Titans glorieux, l'espoir d'une vie meilleure et le sentiment d'être utile, c'était la bonne voie, celle pour laquelle ses frères s'étaient battus. Pour lui donner le meilleur. En somme, ce n'était pas si compliqué d'y accéder, elle n'avait qu'à demander à Rhett, il y était déjà et faisait du bon travail. Rapidement, elle se fit une place par son savoir sans égal et son atout d'apparence. C'était comme avoir une double vie, une vie de loisir, une vie de travail.

Vivre au gré des Cronos.
Vivre au gré du Casino.
Sentir l'odeur du Sang.
Sentir l'odeur des billets sur les tables.
L'argent.
Le pouvoir.
Les vices et les délices d'une vie mal accomplie.

Braith flânait dans les couloirs du Quartier Général des Zélos, le visage pâle et les cheveux en arrière. « Il faut croire que...». Rhett était revenu dans le jardin le temps d'une nuit pour admirer les roses, tenant une de celles-ci entre ses doigts abîmés. « ... les roses sont enfin devenues rouges.»

_________



surnom : Patate.
âge : Entre 10 et 30 ans. -comment ça c'est pas précis ?-
une anecdote sur toi ? : J'ai tenté de tuer quelqu'un avec une brochette boeuf-fromage.
règlement : Isaac approuve totalement!
avatar : Marnie - Souvenirs de Marnie.
commentaire : J'suis venue après un repas avec Peppa Pig askip. Love sur vous.


Points : 111
avatar
P. Isaac Adams
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 28 Avr - 22:18
BIENVENUE
le nom + l'avatar + le groupe
je ne peux que t'aimer



je ne m'en remettrais jamais.
lololol:
 


Sam 30 Avr - 1:36
Bon le prénom à revoir (ça pue la classe médiévale so) mais l'écriture et la graph c'est beau bb chou ♥️
(ET CRONOS LA VOIE DE LA RAISON) donc bienvenue, amuses toi bien parmi nous bon courage jtm ♥️



avatarInvité

Sam 30 Avr - 17:41
@Isaac - OWI Trop mignon.
@Ekaterina. - P a r d o n ? Giselle c'est trop méga cool héhé. Merci


Et sinon, c'est fini, je crois
Points : 84
avatar
Klaus Leonhart
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 1 Mai - 12:42
GISELLE H. GINACK

J'aime bien ton pouvoir ainsi que ton histoire. J'espère qu'un jour toi et ton casino vous rejoindriez la cause des Zélos Cool

+ Si jamais tu veux que ton personnage ait un statut particulier au sein de ton groupe, n'hésite pas à remplir la case "rang" dans ton profil (partie I'm sparkling).




après validation, tu dois

●● recenser ton avatar
●● demander un logement
●● compléter la partie « I'm sparkling » dans ton profil ET les champs que tu n'as pas remplis à ton inscription
facultatif

●● poster ta fiche de relation
●● jeter un coup d’œil à l'organisation de ton groupe





bienvenue
sur SPARKLE !


Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: