AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 Cours intensif [Pv. Nina]


Messages : 16
Points : 30
Date d'inscription : 14/07/2016
avatar
Zayd D. Stark
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 1 Aoû - 15:53

   
   

   
wake me up when september ends.

   
citation de la mort qui tue et qui si possible tiens sur une ligne.

   


   
Une après-midi comme une autre, mes pieds nus venant frotter le parquet. C’est comme d’habitude un boken dans la seule main qu’il me reste. Je le brandis avant de le laisser fendre l’air avec précision. Je sentais l’épuisement poindre le bout de son nez. Cela devait bien faire deux heures que je m’entraînais. Tout cela pour perfectionner ma précision, ainsi que mon équilibre. Il serait temps que tu te rendes enfin compte des progrès que j’ai pu faire en tant d’années. Oui. Un jour je te ferais goûter le tranchant de ma lame. Je te ferais regretter. Un jour. Un jour, où je perdrais le contrôle. Mais je me dois de rester calme, de me plier aux règles. D’être gentil et aimable. Sans jamais montrer une once de ténèbres, parce que je suis le gentil professeur de kendo. Celui qui vit avec l’ancien temps. Celui à qui il manque un bras. Le seul. Tu ne trouves pas cela ironique qu’une personne telle que moi, arrive à vivre normalement malgré ta connerie. Tout simplement parce que je me suis redressé tout seul, sans ton aide. Parce que je suis seul maintenant il faut bien l’admettre.

Seul, dans ce dojo. Mon lieu de vie depuis maintenant des années. Un lieu ancien, une bâtisse en bois, aucune trace de cette technologie. La technologie que je ne peux que bannir de ma vie. Parce que je suis un virus à cette ville. Désactiver. Je ne sais faire que cela désactiver mon monde. Et c’est bien pour cela que je suis là maintenant, que j’enseigne le kendo, qui est en quelque sorte l’art de tuer. Même si j’aime interpréter les convictions de mon maître. Le kendo c’est l’art de protéger autrui. Quelque chose qui doit te paraître complètement idiot j’imagine. Mais moi j’y crois. Déjà si tard ? Je prends le temps de reprendre ma respiration, alors que je sens mon kimono me collait à la peau. Il est bientôt l’heure de sa séance. La séance d’une jeune femme à qui je donne des cours de kendo depuis récemment. Il faut dire que cela m’était complètement sorti de l’esprit. Pourtant ce n’est pas le genre de femme qu’on peut oublier facilement, elle est plus du genre à sans cesse venir se rappeler à moi. Très envahissante. Je ne vais pas m’en plaindre, rare sont ceux qui encore aujourd’hui souhaite apprendre un art aussi ancien que le kenjustsu.

Alors je ne peux qu’être heureux d’enseigner. Oui je le suis. La pendule vient enfin pointer sur l’heure pile. Je soupire légèrement avant de reprendre mon boken en main pour effectuer quelques séries. Chaque respiration est importante. J’inspire avant de porter le coup, donnant toute la puissance dans le souffle qui quitte mes lèvres lors de l’attaque. Mais voilà cela m’arrive d’être comment dire, un peu hors de la réalité. C’est ainsi que sans même m’en rendre compte je finis sur le sol. Je venais de bêtement m’emmêler les pinceaux dans mon hakama. Il faut dire que comme vêtement traditionnel, il n’était vraiment pas pratique. Je gratte ma tête avec un air un peu discret alors que je me redresse, observant que personne n’avait pu voir cette scène des plus gênantes.

Je laissai un soupir de soulagement s’échapper d’entre mes lèvres avec un air béat avant de ramasser mon boken sur le sol. Mais voilà, on dirait que j’ai encore quelques réflexes. Je me tourne subitement vers l’entrée du dojo avant qu’un air un peu déçu vienne alors s’imprimer sur mon visage. Un craquement. Une branche avait craqué et cela ma parut alors comme une évidence.

« Nina sors de là je te prie. »

On dirait que je ne suis pas sauf.

   
   


   


   
codage de whatsername.
Messages : 25
Points : 49
Date d'inscription : 07/07/2016
avatar
Nina Søghen-Niels
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 3 Aoû - 13:52

Zayd



Nina


❖ When the Past
& the Future meet  

I think I annoyed you, once again.






Assise sur le lit, mes yeux étaient concentrés sur l’écran de mon ordinateur. Le temps défilait tellement rapidement, il fallait que je me dépêche.
C’était une belle après-midi pour sortir profiter de ce soleil éclatant. Mais pour l’instant, je ne pouvais profiter que de la lumière de mon écran.  Pourquoi est-ce que ma tutrice me demande toujours de relire les rapports de stages que je lui envoie ? Je fais tellement de fautes que ça ? Je soupire en arrivant  presque à la fin de ma relecture, corrigeant une petite faute de temps en temps.
J’envoie enfin mon rapport de stage lorsque j’entends un bruit de cliquetis mécanique vers l’entrée de ma chambre. Je me retourne et vois un petit dôme métallique glisser doucement dans ma direction. Je n’ai jamais compris pourquoi, mais je trouve ce petit androïde bien trop adorable. La petite chose s’arrête à côté du lit et m’informe d’une voix robotique que c’est l’heure de partir à mon cours de Kendo avant de s’en aller.

Effectivement.

Je referme rapidement l’écran et me lève pour me préparer.  Je range dans un sac la tenue et l’équipement que le professeur du dojo m’a prêté. Comme le Kendo est un art martial très ancien, le matériel est presque impossible à se procurer à notre époque. Malgré tout, sa pratique semble avoir survécu même si le nombre de personne le pratiquant peut se compter sur les doigts de la main.
Je sors de chez moi, prête à faire un voyage dans le passé, mon sac sur le dos. Le dojo n’est pas très loin mais il faut quand même utiliser les transports en communs pour y accéder. C’est plutôt étrange de voir cet endroit au milieu d’une ville moderne où les nouvelles technologies sont au centre de notre quotidien. Mais cette rupture dans le temps est ce qui apporte du charme au lieu et aux activités que l’on y fait. Après tout il faut bien laisser une trace de son passé pour mieux préparer le futur.

Quelques minutes plus tard, je descends à mon arrêt et continue la route à pied jusqu’au dojo.
Hm ? Je crois qu’il y a déjà quelqu’un qui s’entraîne. Je m’approche silencieusement de l’entrée et regarde discrètement à l’intérieur. C’est Zayd. Ou plutôt devrais-je l’appeler Stark senseï mais je me suis familiariser un peu trop vite avec lui… Je crois. Il est à l’image de son dojo, calme, et de son art, old school. Je ne l’ai jamais vu avec un quelconque gadget électronique ce qui est plutôt original voir, presque handicapant, à notre époque.
En tout cas, comme à son habitude il s’entraîne dur. Et malgré qu'il ait perdu un de ses bras, il mérite amplement son statut de maître au vu de ses capacités. Je ne peux qu’admirer sa détermination ! Je l’observe, concentré sur chaque coup de boken qu’il donne avec précision. Jusqu'à ce qu'il tombe, déséquilibré, par son dernier coup. J’étouffe une légère exclamation en le voyant mais il se relève rapidement sans problème.

C’est l’heure de mon cours, il faut que je rentre. Enfin... ça ne va pas paraître suspect de sortir comme ça du mur sans un bruit ? Je ne voudrais pas qu'il pense que je le stalk ou quelque chose comm-... *crac* Oh. Je regarde sous mes pieds et voit une branche morte sur laquelle je viens de marcher.

- Nina sors de là je te prie.


Bravo Nina, on repassera pour la discrétion ! Je passe doucement par l’entrée en enlevant mes chaussures, un sourire gêné sur le visage. Hm ? C’est moi ou il a l’air un peu… déçu ? Oh non j’espère qu’il n’est pas en colère parce que je l’ai vu tomber !

- H-hey ! Bonjour Zayd ! Je vois qu’on s’entraîne dur comme d’habitude.

Je m’approche doucement, un sourire aux lèvres, en prenant mon sac à dos entre mes deux mains. Evitons de faire une remarque sur ce qu’il vient de se passer, je me sens assez gênée comme ça.

- Hum...  euh sinon ça va ? Tu ne t'es pas fait mal j'espère.

… Ha ha. Qu'est ce que je viens de dire ?

- Enfin.. B-bref ! Qu'est-ce que nous allons faire aujourd'hui ?







- Observe le monde en [cc3333] -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: