AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 [/!\autoplay] terjed lábak, magmondom ki vagy. terjed lábak, és hadd behatolni te. ✘ sacha adam k. [end]


Messages : 23
Points : 27
Date d'inscription : 25/05/2016
avatar
S. Adam Kőszegi
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 25 Mai - 23:50


S. Adam Kőszegi
nom : Kőszegi.
prénom : Sacha Adam.
surnom : Enjoy // Luxury.
genre : Masculin.
âge :  29 yo.
activité/hobby : Fumer & boire.
métier : Propriétaire de l’Eden, un établissement de plaisirs, un maison de charmes.
groupe : Gaïa.
orientation : Hétérosexuel.
statut civil : Multiple.

me, myself & I
Gömbök lemondás – Sphères d'énergie luminescentes, brillant sournoisement d'un éclat blafard. Rappelant sans cesse votre unique tolérance aux rayons pâles et doucereux de l'astre lunaire. Perles immaculées au nombre inconstant, délimitant une zone dite blanche. Négation complète et sans appel des aptitudes que l'on connait aussi comme des dons, capacités résultant des expériences inhumaines.

Mais chaque hardiesse fini un jour où l'autre par se payer, vous le savez. Ces petits astres que vous avez pour habitude de transformer en oiseaux volatiles et joueurs ne sont pas sans conséquence. Fatigue. Migraines. Allant parfois jusqu'aux vomissements. Vous êtes dans l'obligation de limiter leur nombres pour ne pas sombrer, le temps d'une journée, dans un coma réparateur. Un équilibre fragile entre efficacité et endurance que vous peinez encore, parfois, à maintenir malgré les années d'expériences.


-j'ai flemme de réécrire #pan-
Sacha Adam peut créer des petites sphères d'énergie qui prennent la forme d'oiseaux. Ces sphères annulent tout les dons dans une petite zone autours d'elles. Il ne peut pas en faire apparaître un nombre infini, et plus il a de sphères, plus il se fatigue.

Vous êtes l’un, comme vous êtes l’autre. Une division indivisible. Une séparation nécessaire, vitale, et pourtant contraire. Une unité fantasmagorique et spectaculairement patente. Ils sont nombreux à ne pas vous comprendre. Ils sont foule à se demander stupidement les raisons de vos agissements. Glissant aisément entre les mailles du filet de la raison entourant l’esprit des êtres dit normaux, vous déambulez, âmes errantes condamnées à cohabiter, dans les tréfonds de la luxure et du vice.

ALL THE LITTLE FLAWS I’VE DENIED.
FORGET TODAY, FORGET WHATEVER HAPPENED.
EVERYDAY I SEE A LITTLE MORE OF OVERALL DEFICIENCIES.
I’M NOTHING SHOT OF BEING ONE COMPLETE CATASTROPHE.

Être d’une singularité alarmante répondant au nom d’Adam. Syllabes teintent d’une sainteté qui semble te caractériser dans une illusion chimérique d’idéal humain. Sourire bien trop présent pour n’être que si peu factice, similaire à un masque théâtral. Tu es ce genre de personne sociale, plutôt facile à aborder. Tu as fait de l’hypocrisie un art de vivre. Etant un commerçant, tu as par conséquent appris à mettre n’importe quelle personne dans ta poche tout en restant intègre. Enculer les autres en douceur, c’est ta spécialité. Si tu mets du temps à te braquer, une fois que le pas a été sauté, il est quasi impossible de te faire revenir en arrière. Rancune tenace que tu n’essaies pas de gérer. Loin d’être une personne non fréquentable, tu chéris précieusement les liens qui t’unissent aux êtres proches, ayant une légère tendance à la surprotection. Si la méfiance n’est jamais de mise lorsqu’il s’agit de ta personne, il n’en est pas de même lorsque cela concerne une entité de ton cercle restreint, ou bien l’Eden. Ce dernier peut être considéré comme l’entièreté de ta vie, ton passé, ton présent, ton futur. L’Eden est ton énergie vitale, ainsi que la cause de ta chute. Il a fait de toi ce que tu es aujourd’hui, à savoir un homme d’affaire, ainsi qu’un fantôme latent sachant savourer les petits plaisirs qui pimentent ta traversée de l’espace-temps. Car tu es toujours sous le joug de cette menace, cette insécurité de ne voir le soleil se lever le lendemain.

GET THIS, CUZ U’RE NEVER GONNA GET ME.
I’M THE VERY DISEAS U PRETEND TO BE.
I’M THE PUSH THAT MAKE U MOVE.

Chimère décadente répondant au nom de Sacha, tu es le double, le trouble persistant et qu’on ne pourra jamais faire fuir. Syllabes soufflées entre les lèvres des demoiselles envahies par l’euphorie, terrassée par l’extase que tu peux leur procurer. Tu es cet homme légèrement je m’en foutiste, quasi conscient de vivre dans le corps d’un autre. Anomalie, virus indétrônable et dérangeant. Tu n’as pas voulu, tu n’as pas choisi. Cependant, tu ne doutes jamais de ce que tu es. Charmeur, concupiscent, tu es cette facette de l’homme qu’il faudrait faire taire. La vulgarité transparait dans tes palabres sans qu’elle n’entache le timbre suave de ton chant. Pilier défenseur de la vérité, tu n’hésites jamais à parler franchement. Paroles venimeuses et souvent libératrice, tu as rarement ta langue dans ta poche et tu n’as aucun scrupule à faire payer les simulacres qui peuvent avoir lieux dans l’Eden. Loin d’avoir seulement une grande gueule, tu fais partie de ces êtres joignant le geste à la parole. Conscient que la violence est bien plus efficace qu’une plaidoirie, l’hésitation ne se fait jamais ressentir avant que tu n’écrases un crâne contre le sol. Homme, femme, enfant, quelle importance ? Ça ne t’empêchera pas de boire un verre ou de rire avec celui que tu as maravé cinq minutes avant. Être teinté d’extravagance, tu n’es point dérangé par le fait d’être au centre de l’attention, sans jamais le rechercher réellement. Profiteur extrême des plaisirs de la vie, tu te sais sous le chantage de ton hôte qui se refuse à te laisser sa place.

HISTOIRE

AND U FEEL U’RE INSANE
BECAUSE THIS CAN’T BE HAPPENING
AM I TO BELIEVE

Cuve impersonnelle. Cavité vous reliant tous, tout en vous éloignant. Comme beaucoup, tu as fait tes premiers pas dans les couloirs délabrés d’un orphelinat surpeuplé de rire et d’insouciance enfantine. Vie rythmée par les allées et venues de ces essences, liens se brisant aussi vite qu’ils avaient été créés. Vous étiez nombreux, sans pour autant avoir la prétention de former une famille. Au milieu de toutes ces têtes qui, pourtant, souffraient comme toi de l’absence de figures parentales, tu avais cette impression de nager dans le néant. Essence inexistante dans un réel utopique et dissonant.

Ce n’est qu’à tes six ans que tu as eu quelque chose pour te raccrocher à cette réalité débectante. Cette petite blonde qui est devenue le centre de ton triste monde. Il ne t’est jamais venu à l’esprit de leur demander pourquoi tu avais été choisi pour t’occuper de cette fillette. Toi, le gamin solitaire, apprécié des victimes, et détesté des dominateurs. Pourquoi étais-tu toujours prêt d'elle ? Pourquoi commençaient-ils tous à murmurer, à se plaindre, de ne jamais vous voir l’un sans l’autre ? Tu n’étais pas de ces enfants tactiles, réclamant sans cesse de l’attention ou communiquant par un langage corporel enfantin. Tu ne te souviens pas l’avoir pris dans tes bras. Tu ne te rappelles pas l’avoir bordé sous les rayons blafards de l’astre lunaire. Pourtant ils savaient. Ils en étaient tous conscients. Tu accourrais dès qu’il y avait ne serait-ce que l’ombre d’une complication.

POSSESSION – FEED MY ONLY VICE
CONFESSION – I WON’T TELL U TWICE

Les anicroches ont été nombreuses. Tu ne te souviens que peu d’entre elles. Ta mémoire est pourtant bloquée. Tu allais fêter tes neuf ans, et la petite blonde était déjà dans sa cinquième année. Tu revois encore cet instant, comme gravé dans ton encéphale, comme une ultime humiliation face à ton échec. Evitant comme toujours le soleil, tu étais resté à l’intérieur, tout en faisant en sorte d’avoir un œil sur la petite blonde, Pandore. Jouant avec l’un de ces oiseaux d’énergie qui sont apparus autour de toi, tu veillais, sentinelle à l’affut. Visage familier des orphelins s’approchant d’elle, tu ne pouvais pas imaginer, ne serait-ce qu’un instant, ce qui allait se produire. Et pourtant c’était là, devant tes yeux, devant les regards des enfants impuissants. Les couloirs te semblaient interminables, le soleil aveuglant, alors que la peur te broyait les entrailles. Gamin naïf que tu étais, tu tombais des nues. Lorsque tu étais arrivé, piaf d’une blancheur luminescente tournoyant autour de toi, l’adulte semblait reprendre ses esprits. Tu n’étais pas âgé, pourtant tu as rapidement compris ce qu’il se passait à ce moment-là.

Ta décision était prise.
Pandore et toi.
Vous ne pouviez rester plus longtemps cloitrés entre ces murs si peu protecteurs.

DECIDE, EITHER LIVE WITH ME
OR GIVE UP – ANY THOUGHT U HAD OF BEING FREE.

Suzy était gentille, douce et prévenante. Cette femme d’un certain âge voyait en Pandore et toi la chance qu’elle n’avait pas eue auparavant. Un contraste assez détonant lorsqu’on sait qu’elle gérait d’une main de fer le Suzy’s, cette maison de charme réputée dans le quartier rouge de la ville. Mais tu n’en avais cure, ce qui comptait à cet instant, c’était d’avoir un toit au-dessus de la tête, et de quoi se nourrir sans dépérir. Même si Suzy et son établissement causèrent ta perte, jamais tu ne regretteras ta décision de t’arrêter là. Tu avais grandi dans cette enceinte de luxure mais chaleureuse, entre les bras de Suzy et de quelques employés bien intentionnés. Tu t’étais développé, enfant tranquille et discret, jusqu’à ce que tu sois demandé par l’une des régulières du Suzy’s. Adolescent en pleine crise, tu pensais qu’une soirée contenterait cette cliente. Juste un soir, pour être ensuite tranquille.

OBEY ME, BELIEVE ME, JUST TRUST ME
WORSHIP ME, LIVE FOR ME
BE GREATFUL –NOW– BE HONEST –NOW–
BE PRECIOUS –NOW– BE MINE –JUST LOVE ME–

Il est arrivé sans prévenir. Balayant ton être sur son passage. Cataclysme chaotique et viral qui s’était emparé de ton corps, de ton esprit de ton âme sans que tu ne puisses rien y faire.

Il s’est installé.
Tu t’es établis, sans gêne aucune.

Depuis ce soir-là, tu as envahi l’innocence d’Adam. Vous êtes devenus l’unité contraire. La division indivisible. Fauteur de trouble dénommé Sacha, né de cette luxure ambiante, et de ce vice puant. Vous êtes tiraillés, chacun de son côté. Vous battant sans répit, tentant toujours de dominer l’autre tout en ayant conscience que les rôles ne font que s’inverser à la chaine. Chacun de vous porte pourtant le même espoir gravé dans votre cœur.

Dominer, définitivement.

NOTHING APPEALS TO ME
NO ONE FEELS LIKE ME
I’M TOO BUSY BEING CALM TO DISAPPEAR
I’M IN NO SHAPE
TO BE ALONE
CONTRARY TO THE SHIT THAT U MIGHT HEAR

DON’T LET THIS SYMBOLISM KILL UR HEART
DON’T LET THIS FUCKING WORLD TEAR U APART


surnom : bb renne ♥
âge : 22yo.
une anecdote sur toi ? : 42.
règlement : validé #pizza
avatar : oc - re° // irl - max krieger
commentaire : Poney.






Cadeaux ♥ :
 
Messages : 165
Points : 111
Date d'inscription : 04/04/2016
avatar
P. Isaac Adams
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 25 Mai - 23:54
toi jtm ♥
je valide ton code bb rebienvenue.
fgdfhfhfdhhfdhdh



je ne m'en remettrais jamais.
lololol:
 

Messages : 138
Points : 118
Date d'inscription : 22/04/2016
avatar
Bran Duvessa
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 0:11
Il était temps que tu te pointe toi o/

Bienvenue chez les Gaïa
Messages : 86
Points : 46
Date d'inscription : 29/04/2016
avatar
Pandore E. Morrigan
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 0:44
On se revoit au septième ciel. Salut.



1. Me curer le nez avec un doigt
2. Me déguiser en licorne sans aucune raison dans un bar
3. Placer des caméras chez quelqu'un... et me faire chopper au final
4. Accepter toutes les demandes d'RP pendant 1 mois [13/06] Fck U Erwin
5. Faire un RP bondage avec qui je veux et en être la victime ♥️

Cadeau ♥:
 
Messages : 23
Points : 41
Date d'inscription : 23/05/2016
avatar
Calypso Edwigz
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 0:47
Donc le mec a plusieurs lunes. Space.
Re-bienvenue, pense à retirer tes vêtements avant de franchir le seuil.
Messages : 66
Points : 36
Date d'inscription : 28/04/2016
avatar
Morgana D. Richardt
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 1:09
Il était ENFIN temps. Re-bienvenue par minous . ♡


♡♡♡ :
 
Messages : 120
Points : 107
Date d'inscription : 20/04/2016
avatar
Bartolomeo Kalf
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 9:29
ENFIN dirais je comme tout ceux qui me précèdent Cool

Donc re-bienvenue, très beau graphisme comme d'habitude, et superbe choix d'IRL grfkzblgjtlkzekleezmemk

1e point : Je dois être idiote mais je ne comprends rien à ton pouvoir D8 explicite peut être, ou racontes nous tout cela à la suite, à ta guise :3
2e point : C'est trop bien écrit. Vraiment genre je bave. Je vais te sortir tout de même le seul reproche que je suis capable de formuler à la lecture de fiche ; fais gaffe aux petites erreurs d'inattentions, quand tu écris ces à la place de ses (ou inversement je ne sais plus je le retrouve plus D8) par exemple !


 

dawa:
 
Messages : 23
Points : 27
Date d'inscription : 25/05/2016
avatar
S. Adam Kőszegi
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 12:04
Samer. Je plore d'être aussi nulle.
Techniquement j'ai corrigé. Après, c'est possible que des fautes m'aient échappée. Mais. Voila.

Luvu. ❤


Cadeaux ♥ :
 
Messages : 120
Points : 107
Date d'inscription : 20/04/2016
avatar
Bartolomeo Kalf
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 12:32
S. Adam Köszegi

BLEH rien à ajouter, je t'ai déjà tout dit jeune perfection. Amuses toi bien avec ce nouveau trésor, je te gratterais un lien avec mon DC. Love <3



après validation, tu dois

●● recenser ton avatar
●● demander un logement
●● compléter la partie « I'm sparkling » dans ton profil ET les champs que tu n'as pas remplis à ton inscription
facultatif

●● poster ta fiche de relation
●● jeter un coup d’œil à l'organisation de ton groupe





bienvenue
sur SPARKLE !




 

dawa:
 
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: