AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 .jawbreaker


Messages : 3
Points : 12
Date d'inscription : 09/05/2016
avatar
Belinda Kurylenko
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 9 Mai - 6:20


BELINDA KURYLENKO
nom : kurylenko
prénom : belinda
surnom : bee
genre : féminin
âge : vingt-neuf ans
activité/hobby : jardinage
métier : présentatrice de la chaîne de nouvelles la plus regardée d'yllia.
groupe : gaïa
orientation : hétérosexuelle
statut civil : fiancée, pour l'image.

how can i unfeel it?
un mouvement de doigts, un battement de cils. il suffit d'un rien pour qu'un stylo se déplace, qu'une porte se ferme. bien que parfaitement capable d'user de son don sans bouger un muscle (avoir sa cible à portée de vue suffit), Belinda s'est rendue très vite compte qu'y ajouter une aide visuelle telle le mouvement de ses doigts lui donne bien plus d'emprise, et plus de précision dans son utilisation.

au départ erratique et discutable, elle a sut parfaire son utilisation, à force d'entrainement, de larmes et de frustration. ainsi, elle est capable à ce jour d'accomplir bien des choses par la simple force de sa pensée – la télékinésie sait se faire arme redoutable si l'on est imaginative (et persévérante). ainsi, si le nombre d'objets ou êtres pouvant être simultanément affectés est moindre – surtout lorsqu'il s'agit d'être vivants – la présentatrice est capable de bien des choses, que ce soit simplement remuer son thé sans toucher à la cuillère ou briser le poignet d'un individu pensant visiblement que non veut effectivement dire convaincs moi.

étant donné qu'une grande partie de son efficacité dépend de son état d'esprit et de la visualisation de ce qu’elle cherche à accomplir, un état de fatigue avancé, d'intoxication quelconque ou n'importe quoi d'autre qui pourrait affecter son mental, viendra amoindrir l'efficacité de son pouvoir, ainsi que le contrôle qu'elle exerce sur ce dernier. et il va sans dire que plus elle l'utilisera pour des tâches contraignantes (particulièrement lorsqu'il s'agit de déplacer des corps lourds ou face à un individu dissident et à la forte volonté), plus la fatigue se fera palpable et réelle, et donc handicapante.
prude ; minutieuse ; ambitieuse ; introvertie ; impitoyable ; distante ; méfiante ; humour pince-sans-rire ; impatiente ; responsable ; confiante en elle-même ; superficielle ; matérialiste ; exigeante ; inflexible ; perfectionniste ; autoritaire ; facilement embarrassée ; rancunière ; médisante ; fière ; volatile
• • •

Tout le monde la connait, a au moins vu son visage une fois ; elle est celle qui annonce les nouvelles d'une voix au professionnalisme indéfectible, et toujours avec un sourire collé aux lèvres. Belinda se tient toujours bien droite derrière son bureau, énonce les drames du même ton que n'importe quelle bonne nouvelle, avec ce petit quelque chose d'indescriptible qu'on pourrait presque percevoir comme de l'indifférence. Il n'en est rien pourtant, vous vous faites des idées voilà tout. C'est une distance nécessaire, une façon de ne pas se laisser affecter par ce qui se passe autour d'elle – et peut-être qu'au fond, elle s'en fiche un peu aussi.

Le sourire, l'apparence et même la façon de parler, de se comporter, tout est calculé à la perfection, au millimètre près. Pas question de laisser quelque chose au hasard alors qu'elle apparaît sur vos écran. Depuis qu'elle a su mettre le grappin sur le succès et voir ainsi sa personne devenir le visage même de la chaîne la plus regardée d'Illya, elle a su qu'il ne pouvait plus en être autrement. Plus droit à l'erreur en public, la culture d'une image lisse et sans tâches.

Et tout ça, ce n'est rien qu'une image justement. Le classique masque qui s'efface dès qu'on se retrouve dans le privé. En partie du moins. Parce que qu'importe la situation, elle a toujours ce petit quelque chose de coincé, le sourire pincé et le froncement de sourcils désapprobateur face aux blagues déplacées, ce besoin de toujours être irréprochable, impeccable ; même dans sa vie personnelle la présentatrice exerce un contrôle presque obsessif sur ses propres émotions et actes, ne se permettant aucun épanchement trop excessif ou geste qui montrerait un trop grand attachement (et la voir pendue au bras de son si parfait fiancé devient plus risible encore). Pire que ça à vrai dire, elle n'aime pas les émotions, parce que ce n'est pas logique et elle les aime encore moins chez les autres ; ça la dérange et la met mal à l'aise, et peut-être même qu'elle jalouse ceux qui les expriment si facilement, sans peur. Mais ça, elle ne l'admettra pas.

Elle préfère se concentrer sur des choses plus productives, comme sa carrière et son ambition dévorante ; partisane du "la fin justifie les moyens", la demoiselle est parfois impitoyable voire même cruelle, et surement pas au dessus de quelques coups bas. Sans avoir recours à des moyens malhonnêtes pour gravir les échelons, elle n'est pas de ceux à plier l'échine facilement. Belinda sort les griffes quand il le faut, introvertie mais surement pas effacée. C'est la célébrité et l'influence qu'elle souhaite, non pas rester une jolie voix vous parlant du taux de criminalité actuel.

Il est évident pourtant qu'elle n'est pas juste un extérieur intraitable et méfiante, ni une femme froide et distante – pas uniquement en tout cas. Fragile de part son embarras face à ses propres émotions et sentiments, mais bien loin d'en être dépourvue, elle se révèle préférer la solitude, que ce soit pour réfléchir ou tout simplement souffler ; parmi ses hobbies, on relève un amour pour le jardinage, les fleurs surtout. D'autres choses encore que l'on ne réalise qu'en regardant au delà de son joli minois ou de son décolleté, comme cette façon qu'elle a de fuir le contact physique trop prolongé, les poignées de mains se faisant alors à peine effleurement ; un humour existant mais qui laisse souvent place à l’ambiguïté, de par le ton employé et l'absence de sourire souvent – peut-être aime-t-elle mettre mal à l'aise, au fond. Ah, et n'oublions pas ces allures de héros tragique qu'elle se donne, cultivant sans jamais ose y mettre de mots une solitude qui ne semble pouvoir être comblée, couplée d'une mélancolie douce-amère qui la poursuit quoi qu'il arrive. Rien qu'une relation aussi superficielle que celle qu'elle nourrit avec son fiancé ne saurait combler. À moins qu'elle ne le souhaite pas vraiment, ayant fini par trouver un étrange réconfort dans cette sensation devenue familière, au fil du temps.
HISTOIRE
Quelque chose qui se brise, un sursaut suivit d'une injure étouffée. Elle n'avait même pas réalisé s'être perdue dans ses pensées, oubliant par la même occasion le verre qu'elle tenait jusque-là.

Ils étaient devenus fréquents, ces moments d'absence soudains ; il suffisait d'une pensée hasardeuse, d'un souvenir inopinément réveillé, et la voilà qui perdait la notion du temps, pour quelques instants et parfois plus. Et ça n'était jamais rien de très important, réminiscences de son enfance bien trop stricte et de ses parents distants, semblant incapable de concevoir la moindre erreur, le moindre échec. Oh, ce serait faire preuve de mauvaise foi que de prétendre qu'ils étaient les seuls à blâmer pour ce qu'elle était à ce jour – pas qu'elle en ait quelque chose à faire. Et elle avait toujours cet arrière-goût amer en y pensant, bien plus que celui de la liqueur étalée sur le tapis à présent.

Les pas dans la pièce d'à côté ne lui tirèrent au contraire aucune réaction, tout juste un haussement de sourcils. Usuellement, son fiancé ne rentrait pas avant 22:30. Cinq minutes d'avance, c'était inhabituel ; ça n'était que cinq minutes et pourtant cette réalisation réussi à finalement la faire réagir, la sortant de sa torpeur. « Vous voir rentrer si tôt est inhabituel. Un problème? » Leurs conversations avaient toujours cette allure froidement formelle, un vouvoiement que d'aucuns considéreraient comme déplacé au vue de la nature de leur relation – le genre de jugement la touchant à peine. « Ce ne sont que cinq minutes. » Il y avait dans la voix de son interlocuteur tout à coup un l'esquisse d'un agacement soigneusement gardé silencieux, imperceptible froncement de son timbre. Alors Belinda n'insista pas, bien que nullement naïve.
Ca n'était après tout pas pour des raisons aussi triviales que de quelconques affinités qu'elle avait accepté les fiançailles ; propre sur lui, populaire et aussi rigoureux qu'elle, il avait plus du robot que de l'être humain, et c'était à sa convenance. Pas de sursauts d'émotions dont elle ne saurait que faire, un attachement tout en nuances et distance. Et elle savait qu'il mentait.

Venait alors la grande question : devait-elle s'en faire? Et la réponse était d'une étrange clarté, dégoulinant de cet égoïsme intéressé lui allant si bien : absolument pas. Tant qu'il ne se mettait pas en travers de son chemin, la présentatrice n'avait nulle raison de vouloir s'en défaire, ou même de tenter de se mêler de ses affaires personnelles. Ah, ils n'avaient rien d'un couple, l'air de pas grand-chose au final ; tout juste deux êtres tentant de se comprendre tout en s'ignorant du mieux possible, jouant un rôle qui n'était pas le leur face aux caméras et toutes ces paires d'yeux trop curieux.

« Le souper devrait être bientôt prêt. » Le ton était détaché, et il avait de toute façon déjà tourné les talons, tout comme elle était déjà passée à autre chose. Ramasser les bris de verre au sol, en ne faisant rien d'autre que remuer le petit doigt – belle façon de s'approprier l'expression. Et l'esprit ailleurs, la voilà qui planifiait déjà la journée suivante : faire la belle devant les caméras, avec ce ton de voix qui l'agaçait à n'en plus finir, jouer son rôle à la perfection comme toujours. Autant le dire, sa vie n'avait qu'un intérêt mitigé lorsque l'on retirait son succès et l'envie d'autrui ; une vie sans relief lui procurant pourtant un inexplicable réconfort qu'elle n'était pas sure de vouloir troquer contre quoi que ce soit d'autre.

surnom : high
âge : vingtaine & +
une anecdote sur toi ? : j'ai longtemps cru que les endives étaient des poissons.
règlement : c'est tout bon #Bart
avatar : syndra - league of legends
commentaire : ràs.


Messages : 64
Points : 92
Date d'inscription : 10/04/2016
avatar
Taylor Danvers
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 9 Mai - 13:29
Bienvenue =)


Messages : 165
Points : 111
Date d'inscription : 04/04/2016
avatar
P. Isaac Adams
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 9 Mai - 13:53
coucou toi. t'es belle
BIENVENUE !



je ne m'en remettrais jamais.
lololol:
 

Messages : 18
Points : 27
Date d'inscription : 28/04/2016
Anton G. Svein
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 9 Mai - 16:55
J'aime trop les p'tites icônes.
Elles sont cutes et mystérieuses. ( oui c'est possible, aller tschüss. /paf )
Et j'aime aussi l'avatar.
Dépêche toi de remplir ça. nwn
BIENVENUE SINON.
Messages : 136
Points : 113
Date d'inscription : 03/04/2016
avatar
Riley K. Sellars
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 9 Mai - 18:34
Syndra. #teamavatarsLoL
J'aime déjàà ! Des bisous. ♥
& bienvenue au passage !


Life.
It's way more boring now that I'm not smoking pot anymore.


90210


Spoiler:
 

Messages : 43
Points : 86
Date d'inscription : 24/04/2016
avatar
Einari L. Hyvønen
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 9 Mai - 19:46
oh god Syndra ! ♥
Sinon bienvenue !
Messages : 165
Points : 111
Date d'inscription : 04/04/2016
avatar
P. Isaac Adams
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 20 Mai - 0:21
Coucou !
Ton délai se termine bientôt, si tu désires un temps supplémentaire, n'hésite pas à en demander un.
Bisous, Isaac. ♥



je ne m'en remettrais jamais.
lololol:
 

Messages : 3
Points : 12
Date d'inscription : 09/05/2016
avatar
Belinda Kurylenko
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 21 Mai - 18:29
Oh wow sry guys, j'étais sûre d'avoir répondu de suite. Et ouais, si possible un délai serait nice. Genre jusqu'à mercredi, si ça dérange pas? Thx ♥

edit : et je suis vraiment une sauvage damn. merci pour l'accueil les gens, vous êtes des amours ♥
Messages : 97
Points : 104
Date d'inscription : 17/04/2016
avatar
Svenhild V. Sørensen
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 23 Mai - 4:53
Syndra *-*
Bon courage pour ton histoire.
Bienvenue. ♥


Messages : 3
Points : 12
Date d'inscription : 09/05/2016
avatar
Belinda Kurylenko
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 5:30
hhuhu merci ♥

et j'ai fini, du coup. presque à temps, il est pas encore jeudi ici. du coup j'espère que ça ira, tout ça tout ça (malgré l'histoire bancale) ♥
Messages : 120
Points : 107
Date d'inscription : 20/04/2016
avatar
Bartolomeo Kalf
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Mai - 8:09
Belinda Kurylenko

Ta fiche est vraiment agréable à lire, tu écris merveilleusement bien ! Je n'ai donc rien à ajouter (si, fais gaffe tu oublies parfois des lettres en fin de mot --> Gngngn il fallait bien que je trouve un truc à te reprocher). Superbe avatar et icônes au passage !

C'est donc tout bon pour moi, amuses toi bien parmi nous !



après validation, tu dois

●● recenser ton avatar
●● demander un logement
●● compléter la partie « I'm sparkling » dans ton profil ET les champs que tu n'as pas remplis à ton inscription
facultatif

●● poster ta fiche de relation
●● jeter un coup d’œil à l'organisation de ton groupe





bienvenue
sur SPARKLE !




 

dawa:
 
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: